REALISATIONS

Expérience politique et juridique

Contribution à l’élargissement de l’Organisation et de son système de suivi

  • Despina a apporté une contribution majeure à la définition des critères d’adhésion pour les nouveaux États membres ;

 

  • elle a joué un rôle actif dans l’adhésion de six États membres, ayant aidé les « éminent.e.s juristes » (ancien.ne.s juges de la Cour européenne des droits de l’homme) et/ ou les rapporteur.e.s des commissions des questions politiques et juridiques à préparer respectivement des rapports juridiques pré-adhésion et des avis d’adhésion. Elle a ainsi mis au service de l’Assemblée son expérience juridique et sa connaissance de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH), ses solides capacités de négociation et son sens politique ;

Russie 1995.jpg

Mission d'enquête en Russie, avec les "éminent.e.s juristes", 1994

  • Despina a apporté une contribution majeure au développement du système de suivi de l’Assemblée afin d’ accompagner les réformes dans les nouveaux États membres et veiller à la mise en œuvre de leurs engagements d’adhésion, ayant abouti, en 1997, à la création de la Commission de suivi. Elle a assisté les rapporteur.e.s chargé.e.s du suivi de 14 États membres et a participé à de nombreuses missions d’observation d’élections ;

  • elle a contribué à la mise en place d’un système de suivi pays par pays au sein du Comité des Ministres lié aux programmes et aux activités de coopération intergouvernementale, en tant que Cheffe adjointe puis ad interim du Service de suivi de la Direction de la Planification stratégique.

Gabarit-format-paysage_calc45.jpg

Rencontre avec Zelyu Zhelev, Président de la Bulgarie, lors de la mission d'enquête des rapporteurs, 1996

arménie-4-pers sans croix.jpg
Azerbaijan.jpg

Missions d'enquête avec les rapporteurs de la Commission de suivi en Arménie (en haut) et en Azerbaïdjan (en bas), 2006

  • Despina a apporté une contribution majeure au développement du système de suivi de l’Assemblée afin d’ accompagner les réformes dans les nouveaux États membres et veiller à la mise en œuvre de leurs engagements d’adhésion, ayant abouti, en 1997, à la création de la Commission de suivi. Elle a assisté les rapporteur.e.s chargé.e.s du suivi de 14 États membres et a participé à de nombreuses missions d’observation d’élections ;

  • elle a contribué à la mise en place d’un système de suivi pays par pays au sein du Comité des Ministres lié aux programmes et aux activités de coopération intergouvernementale, en tant que Cheffe adjointe puis ad interim du Service de suivi de la Direction de la Planification stratégique.

Gestion de dossiers politiquement sensibles et complexes

  • Despina a géré des dossiers et des questions politiquement sensibles et complexes, notamment des crises et des situations de conflit au sein et entre des États membres, y compris des conflits gelés, avec compétence, impartialité et discrétion afin d’apporter un conseil approprié aux parlementaires ;

Ukraine_3.jpg

Rencontre avec les représentants de la société civile et des ONG locales et internationales, à Marioupol (est de l'Ukraine), avril 2016

  • elle a conseillé les parlementaires pour identifier des priorités pour l’Assemblée, renforcer son rôle et sa mission en tant que moteur politique de l’Organisation, rationaliser son action, améliorer les synergies avec le Comité des ministres et accroître ainsi sa pertinence au profit des citoyen.ne.s et des États membres ;

  • elle a contribué à la définition d’une procédure conjointe complémentaire à mettre en place par l’Assemblée, le Comité des Ministres et le ou la Secrétaire Général.e du Conseil de l’Europe en cas de violation par un État membre de ses obligations statutaires (avril 2019-janvier 2020).

Schwabe_Despina.jpg

Au cours d'un débat à l'APCE avec le rapporteur Frank Schwabe, janvier 2020

Elaboration de réponses aux défis démocratiques en Europe

  • Despina a contribué à la mise en place du Forum mondial de la démocratie, en assistant le rapporteur, en coopération étroite avec le secteur intergouvernemental, en vue de promouvoir le rôle du Conseil de l’Europe en tant que référence mondiale en matière de démocratie et en coordonnant la participation de l’Assemblée aux premières éditions ;

  • elle apporté son aide et ses conseils aux parlementaires en vue d’identifier de bonnes pratiques en matière électorale, sur la base notamment des résultats de missions d’observation d’élections de l’Assemblée, et en vue de faire des propositions qui ont nourri les travaux de la Commission de Venise, ainsi que des conférences i.a. sur l’abus des ressources administratives. La mise à jour du Code de bonne conduite en matière référendaire par la Commission de Venise est un autre exemple de suivi de son travail ;​

Gabarit format paysage_0005_Calque 6.jpg

Avec la Présidente Ria Oomen-Ruijten, la Rapporteure sur les référendums, Dame Cheryl Gillan, l'expert et la secrétaire de la Commission de Venise, le Professeur Nicos Alivizatos et Simona Granata-Menghini, septembre 2018

  • contribution à ce que l’Assemblée apporte son plein soutien à l’initiative de jeunes militant.e.s pour que le 22 juillet devienne la « Journée européenne des victimes de crimes de haine », à travers son travail visant à faire barrage aux manifestations de néonazisme.

Gabarit format paysage_0009_Calque 2.jpg

Avec la rapporteure Marietta Pourbaix-Lundin, lors de la préparation du rapport Faire barrage aux manifestations de néonazisme et des extrémismes de droite, à Schwerin (Allemagne), en 2015

_

_